• Marie Robert

Ceci n’est pas volontaire.


Ceci n’est pas volontaire. Je crois qu’il y a un point commun à tous les parcours qui m’intéressent. L’expression n’est pas tout à fait juste, car chaque vie me passionne et je pourrais écouter, des heures durant, n’importe quel individu me raconter en détails les anecdotes les plus anodines de sa biographie. Mais si je devais tout de même désigner une caractéristique qui me touche particulièrement, et qui suscite chez moi une curiosité aussi vive que mon émotion, ce sont les récits d’imprévus. Tout ce qu’on n’attendait pas et qui pourtant « est ». J’ai une tendresse singulière pour les destinés sans prévisions, pour les rencontres fortuites, pour les projets sans projections ou pour les entreprises sans business plan. Bien sûr, ça n’empêche pas le travail, ça ne dispense pas d’organisation, ça ne dissout pas l’action, mais c’est l’idée qu’une bonne part de ce qui nous arrive, n’est pas le fruit d’une volonté reine, ni d’une tactique bien rodée. Au contraire, un nombre important de nos joies les plus profondes, provient de ce qu’on n’envisageait pas. Combien d’entre nous ont envoyé balayer leurs prévisions ? Combien d'entre nous sont tombés amoureux d’individus qui ne correspondaient pas à leur prétendu idéal ? Et combien sont heureux dans des vies radicalement opposées au chemin qu’ils croyaient tracé ? L’existence n’est pas qu’un cahier des charges, elle est aussi un flirt avec la spontanéité. C’est cette pensée que développe avec une pertinence inouïe Romain Graziani dans L’usage du vide : « Il semble que les états les plus désirables, à l’image du sommeil, ne puissent survenir qu’à condition de n’être pas recherchés, le simple fait de les convoiter pouvant suffire à les mettre en déroute. Or ce paradoxe de l’action volontaire, mal élucidé et jamais résolu dans la philosophie occidentale, est au centre de la pensée taoïste ». Tout au long de ces pages, il développe une règle générale selon laquelle, les volontés trop marquées d'arriver à un résultat, agissent comme une contrainte déplaisante et sapent l'effet recherché. Je vous souhaite d’être joyeusement surpris. #Bonjour

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout