• Marie Robert

Ceci n’est pas une montre.


Et combien de temps ça va durer ? L’amour ? L’amitié ? La vie ? Dès que nous traversons quelque chose, nous sommes plongés dans la perspective de sa fin. Quand l’atmosphère est pesante, l’ennui dialogue avec l’impatience. Mais cette étrange agitation devient angoisse dévorante lorsqu’elle plane au-dessus de nos couples, de nos relations, de nos emplois. Un impossible toujours. Un toujours impossible. La perspective d’un imprévisible qui vient nous arracher à nos habitudes, à nos foyers, est terrifiante, autant que l’idée d’un basculement qui viendrait mettre un terme soudain à nos liens. Ça n’est pas dialectisable, ça n’est pas consolable. Il n’y a pas de jolie formule pour faire passer la peine, pour éloigner la crainte. Le lyrisme s’assèche. Et pourtant, c’est dans ces durées aveugles que se joue toute notre existence. Le monde est réglé par les événements, et non par les possibilités prévisibles. Ce sont eux qui nous fondent et qui nous dessinent. Ce sont ces surgissements intimes ou collectifs, dont on méconnait tout, qui donnent la cadence. L’événement est ce qui advient contre toute attente. Les mots du philosophe Jean-Luc Marion saisissent ce vertige : « La naissance constitue l’événement originaire de ce point de vue : jusqu’à preuve du contraire, ce n’est pas à moi que revient l’initiative de venir au monde ». Est-ce que cela signifie que nous devons rester passif ? Fébrile à l’idée d’un coup de tonnerre heureux ou malheureux ? Accepter l’événement suppose d’amortir le choc, de le laisser infuser, d’encaisser. Viens ensuite le temps de construire une réponse. Comment faire face ? A cette rupture ? A ce licenciement ? A cette amitié brisée ? Qu’est-ce que cela signifie ? Comment accueillir ce qui vient ? Dès lors, il n’est plus question de se demander combien de temps ça va durer, mais bien d’écouter son âme, de reprendre possession de sa réflexion et de son cœur. Il s’agit de retrouver sa place en prenant son temps. Notre temps. Je vous souhaite une journée de doux surgissements

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout