• Marie Robert

Ceci n’est pas une étincelle.


Ceci n’est pas une étincelle. La remarque fuse. Insupportable. Grossière. Ridicule. Elle nous pique. Nous démange. La colère monte. S’immisce partout. Elle accélère le rythme cardiaque. Rosit nos joues. Et charge notre vocabulaire d’offenses qu’on pense être légitimes. L’insulte se fracasse contre notre visage. On monte le ton pour faire plier l’autre. Les poitrines se gonflent d’orgueil et de rage. Il ne doit rester qu’une seule voix. Il faut réagir, par peur de se faire avoir, par crainte de passer pour celui qu’on abuse, celui qui n’est pas au courant que la vie est une joute qui se gagne à grand renfort d’impulsions. Alors on se précipite. On rédige un texto assassin. On balance notre uppercut. Et pourtant, à peine sont-ils prononcés, que déjà les mots nous brûlent, nous assaillent de regrets et de culpabilité. Combien sommes-nous à s’être laissés déborder par un flot de paroles confuses et malhabiles ? Combien de fois avons-nous cédé à des réactions sans en mesurer la teneur ? On flirte avec le paradoxe. Car en redoutant de passer pour un idiot, on le devient. Etranger à nos pensées, à nos émotions, à nos convictions. Ne pas réagir, ne suppose pas que l’on accepte, encore moins que l’on est indifférent. Au contraire. Ne pas réagir, c’est permettre à la réponse de trouver son espace. C’est travailler sur ce que l’on veut vraiment dire, opposer, défendre, soutenir. C’est articuler sa pensée, plutôt que de se jeter dans cette pétrifiante accélération. Réagir n’impose rien, réagir dépossède de cette réponse qui mérite pourtant, si souvent d’être entendu. Je vous souhaite une journée où vos mots prennent le temps d’être trouvés. #Bonjour#Matin#Morning#Réagir#Répondre#Vendredi#Friday

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout