• Marie Robert

Ceci n’est pas un standard.


Ceci n’est pas un standard. On me demande souvent quel est le « meilleur » philosophe à lire, le penseur ultime qui permettrait d’apaiser nos angoisses et de raviver nos élans. Bien sûr j’ai des tentatives de réponses. Mais en vérité, je ne crois pas à l’ivresse d’une seule pensée. Aucun système, aussi brillant soit-il, ne peut être l’unique source de réflexion. Et c’est pareil quel que soit le domaine. Aucune pédagogie ne rendra les enfants doués, épanouis et sages. Aucune méthode permettra à la tristesse de devenir supportable. Aucune stratégie marketing apportera la réussite ultime. Aucun entrainement assurera la victoire finale. Je ne crois pas à ces récits tout faits, à ces étapes qu’on dit incontournables, encore moins à ces révélations en un claquement de doigt. Hier, je lisais le dernier livre de @gilles.simon84, un tennisman qui n’a rien d’un philosophe, mais dont chaque mot pourtant m’a donné à réfléchir, comme souvent lorsque je lis un sportif. Il explique que dans le tennis français on calque toujours le même système de jeu, qu’on tente quel que soit le joueur de reproduire un modèle et que bien entendu, tout cela génère non seulement des échecs, mais aussi une immense frustration. Je crois que le constat est le même dans la vie. La seule chose qu’on puisse transmettre ce sont des outils, les plus divers possibles pour qu’à force de les expérimenter, on puisse construire des repères, observer et constater la manière dont les choses agissent sur nous. Plutôt que de nous demander ce qui « marche », interrogeons-nous. Quand est-ce qu’on est bon ? Quand est-ce qu’on est mauvais ? Est-ce qu’on marche à l’adrénaline ou aux encouragements ? Est-ce qu’on a besoin d’ordre ou de bordel ? Est-ce qu’on a besoin de parler ou de se taire ? Est-ce qu’on préfère l’Antiquité ou les Lumières ? Que savons-nous de nous ? Je vous souhaite de faire votre connaissance. #Bonjour

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Philosophy is sexy.