• Marie Robert

Ceci n’est pas un post.


Ceci n’est pas un post. C’est une déclaration. « Il était une fois un grand frère qui habitait avec sa petite sœur dans un refuge » - Le tombeau des lucioles. Voilà trente-cinq ans, qu’à chaque rencontre, nous répétons à nos interlocuteurs que nous avons les mêmes parents. Il faut dire que la clarté n’est pas tout à fait au rendez-vous. Onze années d’existence nous séparent. Ses yeux sont aussi sombres que les miens sont clairs. Sa peau fonce quand la mienne rougit. Et pourtant, nos cœurs sont jumeaux, nos âmes à jamais liées. Chacune de ses secousses retenties dans mes os. Chacune de nos victoires est une fête partagée. Son souffle me laisse croire en un lendemain possible. Sa détermination m’emmène jusqu’au bout. Sa joie s’infiltre dans mes sourires. Et son bonheur est mon horizon. Je ne remercierai jamais assez nos parents chéris de m’avoir donné un autre moi-même à aimer pour une vie entière. Tu seras là quand. Tu seras là si. Je connais nos chagrins, tu combles nos manques. Je savoure nos étés, tu protèges nos hivers. C’est sans doute cela « être frères ». L’évidence du lien, l’urgence de la présence, l’amour inconditionnel. Le plus doux des miroirs. Partenaires de crimes, soutien d’audaces. On se souviendra de cette vie toute notre vie. Je vous souhaite d’avoir un frère de sang, de cœur ou d’esprit. Et au mien, je souhaite, le plus lumineux des anniversaires. @garconmoderne#Bonjour#Matin#Morning#Guillaume#16Novembre#HappyBirthday#Scorpion


7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout