• Marie Robert

Ceci n’est pas qu’une machine à café, c’est un art de vivre



Né à Milan, en 1905, la Pavoni est la première machine à café espresso pour bar, qui portent le nom d’« Idéale ». Depuis sa création, l’appareil ne connaît aucune évolution, elle est figée dans le temps. Il s’agit d’une chaudière verticale, munie de distributeurs latéraux, où le café est filtré par un système de pression d’eau et de vapeur. Sa diffusion dans les bars d’Europe permet de créer la mode mythique de l’espresso à l’italienne. Il faut attendre 1948, avant que La Pavoni décide de se réinventer, à travers la collaboration de l’illustre designer Gio Ponti. Le système technique est corrigé, pour éliminer la pression de la vapeur, responsable d’un goût de brûlé. Mais surtout, la machine à café traditionnelle est réinterprétée dans un design influencé par les Etats-Unis. Dévastée par les guerres successives, l’Europe se voit proposer une aide financière pour sa reconstruction, avec le plan Marshall. Une opportunité pour introduire dans le vieux continent la culture américaine, devenant une influence majeure de son temps. L’industrie italienne connait donc un fort développement au détriment de l’artisanat. Pour incarner cet essor d’une production de masse et d’une société axée sur le consommateur, Gio Ponti redessine La Pavoni dans un design industriel, qui offre une rupture totale avec sa représentation originelle. Le design produit de la beauté, invente de nouvelles manières d’exister ensemble et surtout, il implique une expérience. Il se vit, s’éprouve, s’expérimente. Il n’est qu’à voir la machine à café pour s’en convaincre. Rutilante et aérodynamique, elle résume à elle seule toute une époque, une manière de consommer et un art de vivre.#Bonjour#Café#Matin#Italia#Design#Morning#DesignLovers#GioPonti#Philosophie#Philosophy#Cornuta#Coffee#Caffe#ItalianLovers#Objet#Amour

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Philosophy is sexy.