• Marie Robert

Ceci n’est pas qu’une expression



Longtemps, j’ai préféré le travail en solitaire. L’habitude de l’Université, des heures passées à batailler avec un texte, avec des fiches ou des montagnes de notes. La pensée qui vogue. Le dialogue aux côtés d’auteurs disparus. Et puis la vie m’a amené à créer des écoles et à construire des équipes. Tâche terrorisante, absurde, insensée. Mener des entretiens, chercher des profils, recadrer, accompagner. J’ai voulu faire semblant, appliquer des méthodes lues dans des livres de management, mais rien ne fonctionnait. La mise en scène sonnait si faux. Alors, désemparée, j’ai fait comme je sais faire : accueillir dans un joyeux tumulte. Montagnes russes d’émotions, coups de cœur, écoute, erreurs souvent, maladresses parfois, mais amour toujours. Permettre à l’autre de trouver sa juste place. Transmettre mes convictions. Faire en sorte que chacun puisse pratiquer avec cohérence. Ce n’est pas facile, ce n’est pas protocolaire, c’est épuisant, de temps en temps, c’est douloureux. Ça donne lieu à des explications où l’humain prend le dessus sur le professionnel, où les sphères se confondent, mais au bout du compte, après 5 ans d’aléas, je peux dire une chose, c’est que mes collègues n’en sont pas. C’est une équipe dont chacun des membres me bluffe et me bouleverse par sa singularité autant que par sa compétence. Sans concurrence et dans une pleine confiance, nous avons réussi à faire de la coopération une manière d’être au monde, un principe non négociable malgré tous les malgré. A Marseille, pour affirmer la puissance des liens, on dit « c’est le sang », et c’est bien de cela dont il est question, d’une famille. Je les aime comme une louve. Ça n’empêche pas les désaccords, les matins tristes, ni les fatigues, mais ça préserve ce que nous avons de plus précieux : notre capacité à avancer ensemble. Je nous souhaite de savoir étendre ce principe à tous les domaines de notre existence. Carole, Rachel, Alima, Ioana, Nitha, Amanda, Moelie, Aimee, Christelle, Prachi, Mendrika, Mamadou, Sophie, David, Alexandre, merci.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout