• Marie Robert

Ceci n’est pas parfait.


Ceci n’est pas parfait. En ce moment, j’écris mon prochain livre, Les chemins du possible. Et comme à chaque fois, avant de débuter un nouveau chapitre, les mêmes pensées m’assaillent. Et si je n’y arrivais pas ? Et si c’était nul ? Et si mon texte était en fait d’un ennui terrible ? Et si rien de ce que je tape n’était justifié ou intéressant ? Et si mes mots n’arrivaient pas à être les bons ? Je crois que c’est précisément dans cette avalanche de doutes franchement pénibles que se joue cette fameuse « confiance en soi » qui nous fait si souvent défaut. A l’instant même où l’on doit « faire », « agir », « concrétiser », des schémas négatifs se mettent en place et des réflexions obsédantes, viennent nous paralyser. Je me souviens d’un élève talentueux, qui préférait ne pas rendre ses dissertes plutôt que de risquer la critique. Alors comment y remédier ? Comment construire une base solide ? Et bien peut-être justement, en acceptant qu’elle ne le soit pas. Le philosophe R. W. Emerson donne à ce sujet, une percutante définition de la confiance en soi. Pour lui, la confiance ne suppose absolument pas un « soi » sur lequel on s’appuie. Au contraire, la confiance en soi impose de sentir qu’on va au-delà de soi-même, hors de soi, pour trouver peut-être une situation dans laquelle on se sent plus ajusté. À la base de la confiance en soi, on trouve donc un soi fragile et mouvant, et surtout, une forme de perfectionnisme moral, c’est-à-dire l’idée d’une perfection que chacun cherche dans la vie en visant un état meilleur de soi-même. Ce cheminement perfectionniste prend des formes très diverses, il se nourrit des échanges avec autrui, de conversation où chacun s’éduque mutuellement, et où se fait sentir un progrès commun. Mais il s’exprime aussi par des actions qui conduisent à la confiance en soi par l’impossibilité d’accepter le monde tel qu’il est. En somme, cette perfection n’a rien de parfait ! Elle est une exploration, ce n’est pas une bonne note, ce n’est pas une question de réussite, un appel à dire ce qu’il y a au fond de son cœur et ce vers quoi on veut tendre. Je vous souhaite de vous en rappeler la prochaine fois que vous tanguez. #Bonjour@lindavwright

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout