• Marie Robert

Ceci n’est pas du cinéma.


Ceci n’est pas du cinéma. C’est l’histoire des Joyce, Alexander et Katherine. Ils voyagent en Italie pour une histoire de succession. Lui est froid et désabusé, son rapport à l’existence n’est que méfiance. Elle, est romantique et vive, elle se délecte de ce qui l’entoure, se penche avec curiosité sur tout ce qui percute son regard. Plus qu’une affaire d’héritage, leur passage à Naples révèle surtout l’ampleur de leurs désaccords et de leurs différences. Les malentendus se succèdent, ils prennent conscience de l’ennui et de la frustration qui rongent leur mariage. Ils sont incapables de partager un même espace sans s’exaspérer, incapables de se parler, de s’ajuster, de se comprendre, et même, incapables de formuler le gouffre entre eux, ni les blessures qui l’ont créé. Ils n’ont donc pas d’autre choix que de se quitter. Alexander retrouve une amie à Capri, tandis que Katherine joue la touriste. Elle se promène au cœur de cette beauté grandiose, de cette sensualité époustouflante, l’antre de la Sybille, les ruines du temple Apollon, le Vésuve. Chacun de leur côté, ils pensent à leur couple, à leurs ratés, à leurs non-dits. Puis, ils se rejoignent afin d’organiser leur divorce. Mais par un étrange concours de circonstances, ils se retrouvent pris au milieu d'une procession. La foule se met en mouvement. Katherine est emportée, Alexander essaie de la rattraper. Quand il y arrive enfin, ils se tombent dans les bras, et comme happés par l’évidence, comme submergés par la vie, ils finissent par formuler un émouvant « je t’aime ». Ce film de Roberto Rossellini n’est pas qu’un classique de 1954. C’est surtout une sublime exploration à travers nos liens et nos espérances. Lorsqu’une histoire d’amour commence, on a toujours cette foi absurde qui nous laisse croire qu’elle durera éternellement. Et c’est là, la noblesse de l’amour. Cette éternité sera peut-être contredite, malmenée, abandonnée, mais peut-être aussi qu’elle saura s’étirer sur toute notre vie. L’amour est une aventure à notre portée, et aussi fugace soit-elle, la plus bouleversante aventure possible. Je vous souhaite un voyage en Italie. #Bonjour#Matin#Morning

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout