• Marie Robert

Ceci est une tribu.


Ceci est une tribu. Il y a souvent l’idée dans le monde de la santé et du bien-être que nous sommes responsables de notre état. Cette perspective est rassurante car elle suppose que si nous disposons des bons outils nous sommes en mesure d’agir sur notre santé, notre mental, notre hygiène globale. Nous sommes des êtres ressources, et il est certain, qu’apprendre à les mobiliser est sans doute l’une de nos forces les plus précieuses. Pourtant, plus je traverse l’existence et plus j’ai la certitude que cette vision n’est pas toujours pertinente. Vivre est une aventure fascinante mais aussi bouleversante, chaotique, compliquée. Nous ne vivons pas tous dans les mêmes contextes et nous ne traversons pas tous les mêmes épreuves. De temps à autre, ce que nous vivons nous abîme. Nous sommes humains. Et à partir du moment où l’on naît, nous sommes soumis à la fragilité. Elle est constitutive de nos existences. Et plutôt qu’avoir honte de nos faiblesses, il est peut-être temps d’assumer cette fragilité. Car être fragile, c’est justement accepter qu’on puisse prendre soin de nous, c’est réinstaurer l’indispensable besoin de relais social. C’est aussi croire en la possibilité qu’on puisse être réparé par les autres, grâce aux autres, avec les autres, et pas seulement en étant seul face à soi-même, et en purifiant nos démons. J’écris des livres dans lesquels les personnages ne vont pas toujours bien, ni toujours mal. Ils tanguent parce qu’avouons-le, souvent la vie secoue. Parce qu’on ne sait pas toujours quoi faire avec nos morts, avec nos vivants, avec nos peurs, et nos désirs, avec notre haine et notre amour. Parce qu’être heureux ce n’est pas uniquement être stable, c’est aussi être tiraillé, rempli de vagues, de soirs de pluie et de matins enchantés. Alors n’ayons plus peur de dire, ni d’appeler à l’aide. Car si nous le faisons tous alors c’est de cette façon que nous transformons un système. J’ai la conviction que le plus beau des développements personnels, c’est l’action collective. Réparons-nous les uns et les autres. Je vous souhaite une journée d’amour en commun. #Bonjour Credit : @jplaffont

61 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout