• Marie Robert

Ceci est une solidarité mystérieuse




Les variations que peuvent revêtir l’amitié sont multiples. De l’alter-ego à la connivence, en cheminant vers le secret, la franchise, l’humour, ou la fidélité, il s’agit toujours d’un fil singulier tendu entre deux individus, dont l’origine ne s’explique guère et dont aucune forme n’est la bonne, si ce n’est celle qui nous semble évidente. Qu’est-ce qui liait Picasso et Duncan ? Quel était le nom de cette amitié qui dura de 1956 jusqu’à la mort du peintre en 1973 et s’illustra sous des centaines de clichés ? « J’étais là » dira le photographe. Être là. Sans plus de contours, ni de cadre. C’est peut être au cœur de cette énigme que se cache l’essence du lien. Dans ce tissu inexplicable. Et pourtant si palpable. Loin des contraintes, des injonctions, des impératifs, des jalousies. Loin du temps. Juste la certitude qu’au delà des victoires et des mélancolies, l’autre saura nous accueillir et rester le témoin de notre vie.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout