• Marie Robert

Ceci est une situation



Rien de plus. Il y a toujours quelque chose de troublant dans la rentrée scolaire. Ce mélange d’angoisse et d’espérance. Cette excitation d’être dans une nouvelle classe mêlée à l’appréhension de ne pas être avec les amis que l’on veut. Adulte, ce curieux vertige continue de nous habiter. Mais comme pour contrer la mélancolie des vacances qui s’éteignent, on se force à vivre dans un tourbillon. Une euphorie de dîners avec ceux qu’on a pas vu de l’été, de plannings jusqu’à Noël, de rendez-vous médicaux, de bonnes résolutions, d’activités auxquelles il faut s’inscrire ou inscrire les enfants, de changements d’organisation, de trajets inédits...etc. Un vacarme. Joyeux pour certains, saisissants pour d’autres. L’ambivalence des départs. Rappelons-nous que tout ceci n’est qu’une situation, pas nous-mêmes. N’oublions pas notre être, ne nous laissons pas happer par cette confusion. Nous ne sommes pas des fournitures scolaires. Nous ne sommes pas un dossier urgent. Nous sommes. Et dans cet ouragan de rentrée, nous pouvons toujours fuguer dans notre forteresse intérieure. Bon dimanche !

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Philosophy is sexy.