top of page
  • Marie Robert

Ceci est une puissance.

Ceci est une puissance. L’autre jour, je me suis rappelée des petits mots que l’on s’écrivait avec @galerieasbenichou lorsque nous étions enfant. Je me souviens de l’application dont nous faisions preuve en nous envoyant des cartes postales, et des déjeuners de printemps, sur sa terrasse rue de l’Abbé-Carton. Je repense avec une émotion intacte aux bracelets qu’on s’était offerts mutuellement, et au plaisir fou que nous avions à l’idée de porter le même. Je me remémore, comme si c’était hier, ce curieux goût de l’amitié, celui qui structure l’enfance, et qui décline la sphère familiale en sphère intime. Je mesure infiniment la puissance que confère ce sentiment lorsque que l’on sait que « l’autre » est un indéfectible allié. Quand je me replonge dans ce passé, une question vient toujours me saisir : de quelle manière exprime-t-on son amitié, une fois devenu adulte ? Est-ce en buvant un café, en s’écrivant tous les jours, en travaillant ensemble, en faisant des fêtes, ou en partant en vacances ? Sans doute qu’il n’y aucune modalité figée, il y a juste cette étrange certitude : celle d’une compréhension qui dépasse le langage. Je n’ai jamais appartenu à une bande, mais j’ai eu, et j’ai toujours la chance de connaître cette amitié profonde. Celle qui nous assure que même au bout de la nuit quelqu’un répondra au téléphone. Et voilà peut-être pourquoi l’amitié est si primordiale, aussi rare soit-elle, elle nous offre une sécurité qui nous permet de traverser les menaces de ce monde. Les paroles d’Albert Camus à René Char soulignent cette intensité : « (...) Plus je vieillis et plus je trouve qu'on ne peut vivre qu'avec les êtres qui vous libèrent, qui vous aiment d'une affection aussi légère à porter que forte à éprouver. (...) C'est ainsi que je suis votre ami, j'aime votre bonheur, votre liberté, votre aventure en un mot, et je voudrais être pour vous le compagnon dont on est sûr, toujours ». Merci @seblepeuvede venir me chercher au bout du monde, @liarochasparisd’être ma synchronicité, et @amandaceselia, @zzaply et @emitanger, d’éclairer toutes les cabines d’essayage de ma vie. Je vous souhaite des bracelets d’amour. #Bonjour



135 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page