• Marie Robert

Ceci est une prophétie.


Ceci est une prophétie. Peut-être que je le dis chaque année, peut-être est-ce juste ma mémoire qui refuse de l’imprimer, mais toujours est-il que je la trouve confrontante cette rentrée. La peur se mêle à l’adversité et contamine nos interactions. La méfiance restreint le dialogue, l’anxiété paralyse nos gestes, l’enthousiasme d’un nouveau cycle laisse place à la crainte de ne pas réussir. Je me demande souvent comment « sortir » de cet état mental, comment créer d’autres images, d’autres projections, comment anticiper sans redouter. Alors, dans ces moments-là, je me répète une phrase : « Tout ira bien ». Combien de fois me suis-je raccrochée à ces mots ? Combien de fois ai-je eu besoin de les entendre, de les murmurer, de les faire claquer sous la langue ? Et combien de fois les ai-je tendus à l’autre pour soulager sa peine ? Tout ira bien. Trois mots qui se bousculent pour n’en former plus qu’un. Des sons qui s’enchaînent et suspendent les sentences. Tout ira bien. Les yeux dans les yeux, rejeter les ténèbres, s’enrouler dans la confiance, faire taire le bruit des vagues, accepter cette main qui se serre et s’accroche à notre bras. Tout ira bien. Une logique absurde. Une prévision caduque. Un espoir insolent. Tout ira bien. Malgré les malgré. Malgré ce qui nous consume. Et tout ce qui nous dévore. Tout ira bien. Rizière de nos puissances. Terreau de nos apaisements. Etendard sans ironie. Tout ira bien. Comme un éclat dans le terne, une parjure pour nos illusions, la lumière de nos convictions. Tout ira bien. Parce que toi, parce que moi, parce que nous. Parce que demain, sans doute, le soleil se lèvera aussi. Tout ira bien. Un cri dans le chaos. Une étreinte dans nos silences. Tout ira bien mon amour, mon ami, ma mère, mon père, mes frères et mes sœurs de vie. Tout ira bien. Un matin, pour quelques minutes au moins, croire en la beauté du monde et se sentir suffisamment solide pour faire naître. « Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront » - Char. Je vous souhaite de toutes mes forces une journée où tout ira bien. #Bonjour

33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout