• Marie Robert

Ceci est une plantation.


Ceci est une plantation. Les paupières encore mi-closes, je lis le message dans la nuit et m’arrête sur les derniers mots : « Je ne sais pas quel chemin prendre, je sens que je m’égare ». Une bonne partie de mon travail consiste à questionner ce sentiment qui nous fait dire que nous ne sommes pas sur la bonne voie. Mais emportée par le flot du sommeil, je me demande, est-ce qu’il y a une bonne voie ? Est-ce qu’il y a une trajectoire idéale qui nous attend et qu’il s’agirait de trouver pour atteindre l’apaisement ? Je ne crois pas. Il y a ce terme étrange que l’on trouve chez Deleuze, celui de « rhizome ». En botanique, le rhizome décrit un réseau de tiges souterraines qui forme un système sans racines, ni hiérarchie. Deleuze en fait une nouvelle image de la pensée, et l’oppose à celle de l’arbre qui pousse vers le haut, avec des racines bien ancrées et une perspective d’ascension. Le rhizome lui, ne va pas d’un point A à un point B, il n’a pas une forme prédéfinie : « Il connecte un point quelconque à un autre point quelconque », dans une forme de chaos qui ressemble à nos vies. Car est-ce que notre identité doit forcément être figée ? Et si au contraire, nous étions composés de tout un réseau de lignes allant dans tous les sens ? La ligne enfant, la ligne adulte, la ligne célibataire, la ligne marié, la ligne voyageur, la ligne salarié, la ligne fatigué...etc. Un vertige de connexions que l’on décide de suivre ou non au grè des périodes de notre vie. Des lignes de fuites qui dessinent nos cartographies intimes, et ouvrent sur mille chemins possibles, toujours multiples, changeants, variés. Nous sommes des êtres dynamiques, des rhizomes qui partent se développer dans différentes directions, abandonnant certaines lignes, poussant les autres jusqu’à l’extrême, et dressant ainsi une cartographie de notre monde, à nul autre pareil. Il n’y a pas de mauvais chemins, il n’y a que des explorations. Je vous souhaite de vous développer à l’infini. #Bonjour#Matin#Morning#Rhizome Crédit : @twothirdshoney

47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout