• Marie Robert

Ceci est une ode à l’avenir



Vous l’entendez ? Là, juste là ? Cette envie furieuse d’un soir d’été ? La moiteur de la peau, l’odeur de l’herbe qui a trop chauffé, les verres qui n’en finissent pas de se remplir et la lune haut dans le ciel étoilé ? Oh combien on voudrait y être, autour de cette table, bercés par les bavardages de nos familles et de nos amis. On voudrait que tout ceci ne soit qu’une funeste plaisanterie. Mais la réalité et l’urgence solennelle nous ramène à nos peurs et nos frustrations. Alors que faire, nous qui n’avons d’autres devoirs que de soutenir, par notre discipline, la tâche héroïque de notre personnel soignant ? Et si la poésie des étés sans fin se réinventait ici, juste ici ? Et si chacun d’entre nous avait un projet pour cette parenthèse hors du temps ? Un projet de confinement ? Un journal de bord ? La lecture d’une œuvre complète ? Une correspondance amoureuse ? Une plongée dans les dialogues de Platon ? Un conte écrit et dessiné avec vos enfants ? Une audace pour délivrer nos pensées, changer de perspective. Chaque jour, revenir à l’ouvrage, réenchanter l’espace, user de notre langue qui agrandit les murs. Une phrase après l’autre, faire rejaillir ces mondes engloutis et en inventer d’autres. Et puis, un jour, pas si lointain, autour d’une table, un soir d’été nous nous raconterons ce qui est né dans le silence de nos cœurs confinés. Un jour, pas si lointain, tout ceci nous paraîtra loin.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Philosophy is sexy.