• Marie Robert

Ceci est une ode à ceux qui ressentent tout plus fort.


Ceci est une ode à ceux qui ressentent tout plus fort. Il y a longtemps, fort longtemps, dans un lointain royaume, un jeune Prince est à la recherche d'une Princesse parée des plus belles qualités pour l'épouser. A ceux qui lui demandent les critères qui feront chavirer son âme, il répond confusément et ne cesse d’évoquer l’idée d’une « vraie Princesse ». Mais bien qu’on lui présente de sublimes têtes qui n’attendent qu’à être couronnées, aucune ne trouve grâce à ses yeux, car aucune ne lui semble être cette « vraie Princesse », que son cœur espère. Une nuit d'orage, une jeune femme se présente à la porte du château en quête l'hospitalité. Elle est épuisée, trempée par la pluie mais jure appartenir au rang de Princesse. La reine, bien décidée à trouver une épouse pour son fils singulièrement exigeant, saute sur l’occasion. Elle l'accueille et la fait dormir sur une pile de 20 matelas et de 20 édredons en plumes, sous laquelle elle a auparavant placé, à dessein, un petit pois, comme un rite de passage. Le lendemain matin, lorsque la reine demande à la Princesse si elle a bien dormi, celle-ci lui répond qu'elle a passé une nuit épouvantable, gênée par la présence de quelque chose de si dur que son corps est couvert d'hématomes. Une peau aussi sensible ne peut être que celle d'une authentique Princesse ! Bouleversé par son extrême délicatesse, le prince est conquis et ose la demander en mariage. Son hypersensibilité prouve sa valeur. Le précieux petit pois devient symbole de leur union et est exposé dans leur musée. Pour Andersen, qui écrit ce conte en 1835, la morale de l’histoire est bien que la véritable noblesse réside dans cette sensibilité exacerbée et non dans la richesse. Les codes classiques sont bousculés. C’est la Princesse qui vient au Prince. C’est un soir d’orage qui se déchaîne, c’est un petit pois qui réunit. Ni marâtre, ni sort. Rien d’autre que deux individus qui acceptent le ressenti comme le don le plus précieux de la vie. Je vous souhaite de faire de vos petits poids une force pour avancer. #Bonjour#Matin#Morning#Sensible#Andersen#Conte#PrincesseAuPetitPois

23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout