top of page
  • Marie Robert

Ceci est une lumière.

Ceci est une lumière. Que célèbre-t-on ce matin ? Noël certes, mais que met-on derrière ce mot ? Quelles images ? Quelles significations ? Est-ce la naissance de Jésus ? Est-ce un moment passé en famille ? Est-ce le fait de n’avoir plus que quelques heures à supporter les idées nauséabondes de votre oncle ? Est-ce la vie ? Est-ce d’avoir survécu à une année particulièrement aride ? Est-ce l’hiver ? Est-ce la nature dont l’humus nous rappelle que le printemps n’est pas loin ? Est-ce la fraternité ? Où est-ce la société de consommation ? Nos réponses ici n’auront rien d’universelles, elles seront à l’image de notre collectif qui se fragmente, et dont les oppositions nous semblent parfois insolubles. Alors ce matin, c’est à mes entrailles que j’ai posé la question, et c’est à vous, qui me lisez chaque matin, que j’adresse la plus sincère des réponses. Je célèbre la joie. La véritable joie. Celle que l’on choisit. Celle que l’on décide de voir. Celle que l’on fait grandir. Celle qui nous permet d’être un peu plus nous même, un peu moins anxieux, un peu moins cynique, un peu plus confiant. Celle qui nous ôte l’envie de colère. La joie, au contraire du bonheur et du divertissement, n’esquive pas le réel, elle n’ignore rien de la cruauté des choses. Ni optimiste, ni pessimiste, elle invite à voir le monde tel qu’il est, et à conserver avec courage et conscience, notre enthousiasme à l’égard des moments heureux qui se présentent à nous. La joie est un appel, une manière de s’arrêter sur la beauté de l’instant, pour que quoiqu’il arrive, il s’inscrive à jamais dans nos mémoires. Au sujet de Merleau-Ponty, Simone de Beauvoir écrivait ces mots : « Il m’apprit à nouveau la gaité : je ne connaissais personne de gai ; il supportait si allègrement le poids du monde que celui-ci cessa de m’écraser ». C’est cette joie profonde et cette gaieté rieuse que j’ai envie de mettre au cœur de l’étable, au centre de la table, au centre de nos cœurs, et dans la chaleur de nos existences. Je vous souhaite une joie infinie et un Noël à votre image. #Bonjour



55 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page