• Marie Robert

Ceci est une forme malléable.


Parmi tous les espaces singuliers que nous traversons au cours de notre vie, le couple est peut-être l’un des plus intrigants. Aussi fascinant que redoutable. Aussi libre qu’oppressant. Aussi indispensable que contingent. Une union aux modalités multiples. Aux contours qui se réinventent sans cesse. Mais malgré cette plasticité, combien de fois se compare-t-on aux autres, sans même sans apercevoir ? Combien de fois évaluons-nous nos rapports en vertu de ce que devrait être un couple heureux ? On se jauge, on se juge, et le cœur parfois se déchire à l’idée que notre vie ne ressemble pas à ce bonheur parfait que l’on avait imaginé. Mais en réalité, il existe deux sortes d’existence, celle que nous croyons que les gens mènent, et l’autre. Celle des pactes tacites, des solidarités mystérieuses, des accords souterrains et des apparences reines. Le couple est un écosystème dont le cadre ne peut être définit que par ceux qui le vivent. Qu’acceptons-nous ? Que désirons-nous ? Quelle signification donnons-nous à cet amour qui nous lie ? Selon quels arrangements nous sentons-nous en cohérence avec nous-mêmes ? Il n’y a pas de couple idéal. Ils n’y a que des tentatives, des ajustements, des dialogues, des complicités. Le couple est une aventure qui n’a d’indispensable que la volonté de le vivre, avec ses tumultes et ses orages, mais loin de la souffrance qui dissout les individus. « Leur vie est mystérieuse. Pareille à une forêt. De loin, elle semble posséder une unité, on peut l'embrasser du regard, la décrire, mais, de près, elle commence à se diviser en fragments d'ombre et de lumière, sa densité vous aveugle. A l'intérieur, il n'y a pas de forme, juste une prodigieuse quantité de détails disséminés : sons exotiques, flaques de soleil, feuillage, arbres tombés, petits animaux qui s'enfuient au craquement d'un rameau, insectes, silence, fleurs. Un monde. » - James Salter, Un bonheur parfait. Je vous souhaite de donner à vos unions la forme qui vous convient et vous rend heureux.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Philosophy is sexy.