• Marie Robert

Ceci est une formation rapide pour devenir Père Noël



« L’homme se relevait et allait s’en aller lorsqu’il aperçut au fond, à l’écart, dans le coin le plus obscur de l’âtre, un autre objet. Il regarda, et reconnut un sabot, un affreux sabot de bois le plus grossier, à demi brisé et tout couvert de cendre et de boue desséchée. C’était le sabot de Cosette. Cosette, avec cette touchante confiance desenfants qui peut être trompée toujours sans se décourager jamais, avait mis, elle aussi, son sabot dans la cheminée. C’est une chose sublime et douce que l’espérance dans un enfant qui n’a jamais connu que le désespoir. Il n’y avait rien dans ce sabot. L’étranger fouilla dans son gilet, se courba et mit dans le sabot de Cosette un louis d’or. Puis il regagna sa chambre à pas de loup » - Les Misérables, Victor Hugo. A toutes les Cosette qui espèrent et les Jean Valjean qui remplissent les sabots. Ensemble, inventons un autre monde. Un monde de partage et d’amour. Joyeux Noël !

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Philosophy is sexy.