• Marie Robert

Ceci est une exploration.

Ceci est une exploration. Il y a une question que je me pose souvent. Qu’est-ce qui nous « tient » ? Qu’est-ce qui fait de nous des êtres réguliers et constants ? Ou peut-être, plus précisément, à quoi sommes-nous fidèles ? C’est fou comme les sollicitations autour de nous sont nombreuses, diverses et changeantes. Du monde technologique à l’univers amoureux, de la carrière professionnelle à la vie marchande, de la politique à l’identité, tout semble devenu mouvant, éphémère, facilement transformable. Loin de moi l’idée de contester ou de regretter cette extraordinaire liberté. Ces précieux possibles nous permettent de naviguer entre nos différents « moi » qui sont loin d’être figés, mais dans cette enivrante jungle de tentations, la notion de fidélité devient plus intéressante encore. La fidélité, ou plutôt, nos fidélités sont-elles des empêchements ou à l’inverse, sont-elles des remparts, dans une société qui ne cesse d’accélérer ? « La fidélité, disait Alain, est la principale vertu de l’esprit ». L’individu « fidèle » reste dans la ligne qu’il s’était d’abord fixée. Dès lors, pour que la fidélité se déploie, il faut déjà s’être engagé à quelque chose, il faut l’avoir pensé et formulé. C’est un ancrage, une manière d’être aligné dans le temps. C’est surtout la capacité à ne pas se détourner. Mais justement, à ne pas se détourner de quoi ? Car le plus délicat dans tout cela, c’est que parfois, nos fidélités se font concurrence, voire même entrent en contradiction. Par exemple, être fidèle à soi, c’est parfois renoncer à être fidèle aux autres. Ou encore être fidèle à un projet qui nous tient très à cœur, c’est de temps à autre, assumer des contraintes qui nous font être infidèles à notre liberté. Alors au bout du compte, peut-être que la plus noble des fidélités, c’est bien celle-là : être à l’écoute de nous-mêmes et de nos mouvements. Être fidèle à soi, ce n’est pas être égoïste, c’est être fidèle à la part d’humanité en nous. Mouvante, fragile, précaire, aussi sublime que compliquée. Ce sont ces questions que j’avais envie d’explorer dans mon podcast qui sort aujourd’hui. Je vous souhaite d’être fidèle à votre cohérence. #Bonjour@therealpeterlindbergh


15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout