• Marie Robert

Ceci est une chemise en soie.


Ceci est une chemise en soie. C’est curieux comme cette période nous tend, comme tout semble plus petit autour de nous. Nos rues, nos perspectives, et peut-être surtout, nos esprits. Les bourgeons sont là, le soleil se redresse, pourtant il y a dans l’air un insupportable relent d’agonie. Quand l’heure s’habille d’une telle pesanteur, il est temps de regarder ailleurs, car c’est souvent en changeant d’axe que l’on retrouve nos attaches. Pour moi, l’ailleurs passe toujours par la langue. Et ce matin, l’œil à peine ouvert, mon inconscient est venu déposer sur ma bouche une saveur italienne. Une irrésistible expression, la « bella figura ». Littéralement, il s’agit de faire « bonne figure », c’est-à-dire d’être présentable, de porter des vêtements qui nous donnent de l’allure, d’afficher des preuves indubitables de notre bon goût. La « bella figura » est une envie, celle de briller, quel qu’en soit le prix. Elle est une ambition même pour les italiens qui ont du mal à joindre les deux bouts. Alors, certes, cette quête du « beau geste » est parfois dangereuse, absurde même, elle conduit au bord du précipice, nous engage sur l’épineuse voie du mensonge, et nous plonge dans le paraitre. Mais parfois, avouons-le, cette « bella figura » est salvatrice, car elle nous sort de notre condition. Il n’est pas seulement question de sauver les apparences, mais d’avoir suffisamment confiance en soi pour oser regarder la vie avec panache, même dans la décadence. La « bella figura » est une ode à la fougue, à la résistance, à la croyance en des jours meilleurs. Elle est un appel à quitter son pyjama, à faire rouler des perles entre ses doigts, à s’enivrer à de parfum, à porter le chignon haut et la tête fière. A prendre soin de ce fragile véhicule qu’est notre personne. A montrer au monde notre élégance, pour comprendre qu’on la possède encore. La « bella figura » est un rendez-vous galant avec soi. Elle n’est pas une norme, pas une marque, pas un genre, elle est une attitude. Elle m’a souvent permis de revenir à la surface du monde et de rallumer la lumière. Je nous souhaite à tous, une journée grandiose, une journée de « bella figura ». #Bonjour

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Philosophy is sexy.