• Marie Robert

Ceci est une aventure.


Qui sommes-nous ? Nous habitons la vie à travers un corps, un regard, une pensée, une attitude, mais on l’oublie parfois, nous sommes aussi un langage. Ce qui nous caractérise est une manière de dire, de parler, d’agencer les mots. C’est à travers à notre langue, nos champs lexicaux, nos tics verbaux, nos expressions singulières, que nous sommes en lien les uns avec les autres, que nous donnons un accès à notre identité. Il y a ceux dont les termes se bousculent dans les phrases, ceux qui répondent aux textos par des émojis, ceux dont la pudeur impose des silences, ceux qui font de leurs mains la plus tendre des grammaires ou ceux dont l’enthousiasme se chante à coup d’accent. Combien reconnaitrait entre mille les mots des êtres aimés ? Bien sûr, nous partageons une langue, le français, peut-être même des langues, mais la façon que nous avons d’en prendre possession est propre à un seul individu. Chaque langue, avec tous les mots qui la composent, sert à décrire un monde, et ce monde, c’est le nôtre. Sans ces lettres nouées entre elles, sans ces termes, même implicites, nous ne nous comprenons plus. Quelle incroyable puissance se joue ici. Quel mystère aussi, car si l’on veut que les autres parviennent jusqu’à nous, il faut parfois devenir traducteur. Donner à voir nos significations. « Qu’est-ce que cela veut dire quand tu emploies le mot « amour » ? De quoi remplis-tu ce silence ? Pourquoi est-ce si difficile pour toi d’exprimer un « merci » ? ». Accepter de répondre et oser demander, sont peut-être les seules passerelles pour apprendre à habiter l’existence, tous ensemble. Je vous souhaite une journée de bavardages féconds.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout