• Marie Robert

Ceci est une équipe



Réunir des individus ensemble, dans l’intimité ou dans le monde professionnel, c’est toujours prendre le risque vertigineux du groupe. Celui qui écrase, celui qui fonde les jalousies, celui qui nie l’altérité, et qui fait de la compétition la seule modalité possible. En réunissant des écrivains ensemble, le risque est pire encore. Le groupe devient la somme des fragilités et des méfiances, des confiances brisées et des désirs de gloire. Et pourtant, je crois qu’il existe un autre agencement, et c’est celui que j’ai la chance de vivre avec les auteurs de chez Flammarion. Ce qui renforce l’individu, c’est l’expression de sa singularité. Mais il faut aussi que ce groupe fonctionne en tant que groupe. Qu’il existe une fierté d’appartenance certes. Mais surtout la mise en commun des désirs, des doutes, des victoires autant que des défaites. Le groupe laisse place à la bande, la team, la tribu, le jour où la singularité ne sent plus menacée et où le plaisir de dire l’Autre devient plus évident que l’urgence de briller par soi-même. J’ai une profonde jouissance à l’idée de faire partie d’une maison qui m’offre ce luxe là : celui d’aimer ses auteurs et leurs pages comme une partie de moi. Que des numéros 10 dans ma team.






0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout