• Marie Robert

Ceci est une épopée.


Un rayon de lumière vient se déposer à l’extrémité de la couette. L’éclat ne dure qu’une seconde à peine, mais une seconde où tout est là. Un moment de grâce. De communion. D’intensité. L’événement est décisif et son éphèmérité nous engage à le saisir pleinement. A peine aperçu, déjà disparu. Une condamnation perpétuelle qui impose sa profondeur, au-delà d’une incitation naïve et floue à « profiter du temps présent ». Le temps n’est fait que d’instants se succédant et s’anéantissant, il ne se structure qu’autour de ces fragments fugitifs qui font qu’il y a un avant et un après. L’instant est évanescent. Chez Jankélévitch, il est une « apparition naissante-mourante », et c’est ce qui fait son charme. Avec lui, tout bascule, tout chavire. « Il n’est rien de si précieux que ce temps de notre vie, cette matinée infinitésimale, cette fine pointe imperceptible dans le firmament de l’éternité, ce minuscule printemps qui ne sera qu’une fois, et puis jamais plus » dit-il dans le Je-ne-sais-quoi et le Presque-rien. Il y a une forme de douceur dans la jouissance de l’instant, qui vient nous arracher à la lassitude ou la douleur de l’existence. L’insaisissable devient un espace réservé aux aventuriers de l’esprit et de l’action, capables d’appréhender le monde et la vie avec une singulière résolution. Quitter l’amertume, le regret, la peur, la nostalgie, pour accueillir la grâce. Etre habité par une vitalité extrême, une implication totale de la conscience. Quel courage faut-il pour oser l’irréversible et saisir ce que les Grecs appelaient le Kairos, l’occasion favorable, l’action reine, qui ne tergiverse pas. Comme l’évoque avec tant de justesse Cynthia Fleury : « L’instant acquiert alors la capacité, immense, de nous transformer, de convertir pour nous un hasard en nécessité ». Ne pas tout faire, mais être en mesure de trancher dans le tumulte du monde et serrer ce rayon de lumière contre son cœur. Libre d’être là. Ici et maintenant. Face au vertige d’une disparition à venir. Je vous souhaite d’être des aventuriers du temps.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout