• Marie Robert

Ceci est un tiroir multiple.


Ceci est un tiroir multiple. Il y a une chose que j’adore dans la vie, c’est ranger. Ce n’est pas une contrainte. Ni une ligne de plus sur ma « to do list », encore moins une tâche pénible du dimanche. C’est plutôt une sorte de méditation. Ranger des placards, des bibliothèques, du linge, des écoles ou des papiers, constitue pour moi une source insatiable de satisfaction. Banalement, ranger m’apaise car dans un monde de chaos, cette activité pourtant, rébarbative, triviale et insignifiante, me donne la sensation prodigieuse d’être créatrice d’une possible harmonie. Ranger, c’est résister à la débâcle, c’est permettre à chaque chose d’avoir sa juste place, en redonnant de la cohérence, de la précision, et de la rationalité aux espaces qui nous entourent. Mais bien que les années m’aient rendu experte en rangement, avouons que la classification n’est pas si aisée. Il y a toujours des objets qui intriguent, des inclassables, des hors catégories, des formats qui ne rentrent dans aucune commode, des pertes et des cassures. Et voilà peut-être l’argument en vertu duquel le rangement devient philosophique : il nous place de manière très concrète, face à la complexité de l’univers, il illustre l’impossible étiquetage de l’existence. Il est des lieux où la simplification est impossible. Il y a quelques jours, le bac de français a été le support d’une vive polémique. Le texte proposé a été jugé « trop dur » par bon nombre d’élèves. Je comprends la remarque : je viens de la philo, une discipline ardue, que je tente, tant bien que mal, de simplifier. Cependant, cette idée m’interpelle. L’exigence de simplicité est aujourd'hui devenue une obsession, un absolu critère d’appréciation. Or, pourquoi devrions-nous nous contenter de la simplification ? Le monde est complexe, et souvent incompréhensible. C’est d’ailleurs son absence de sens, ou à l’inverse sa multitude de sens qui lui donne sa valeur. La « résistance » de la réalité, c’est sa complexité et son mystère, et j’aimerais tant que les jeunes générations s’en rendent compte. La complexité nous fait le cadeau de la nuance. Je vous souhaite d’impossibles rangements. #Bonjour Credit : @c__l__o

29Dominique Robert, Sophie Peres et 27 autres personnes

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout