• Marie Robert

Ceci est un soleil.


Ceci est un soleil. On aura beau dire que c’est idiot, que c’est frivole, et peut-être même que c’est orchestré. On pourra répéter qu’il y a dans tout cela une surexposition insensée. On ajoutera qu’il est indécent dans cette année aride de continuer à mener ce genre d’existences déconnectées. On pourra, à raison, conspuer et s’outrer. Toujours est-il que quoiqu’on en dise, il y a dans les baisers de Jlo et de Ben un irrésistible goût d’été. La saveur d’une nostalgie à laquelle il est difficile de ne pas succomber. Je suis une enfant des années 80. J’ai grandi au son des Spice Girls et au rythme des clips diffusés sur MTV. Je connaissais les paroles de Britney par cœur, avant même qu’elle devienne un objet de sociologie. Et avouons-le, j’ai vu « Un mariage trop parfait » un peu trop de fois dans ma vie. Mes frissons sans doute, appartiennent à ma génération, mais ils sont surtout le fruit de ma tendresse infinie à l’égard des « happy end », aussi fugaces soient-ils. La folle ambition de se dire que parfois, de rare fois, de belles fois, les histoires d’amour finissent bien, m’émeut. Parce qu’au fond, ce qui se joue ici, c’est une croyance salvatrice, c’est l’idée qu’on puisse vingt ans après, malgré tous les malgré, parvenir à renouer, à raviver, et plus encore, à se retrouver. Jennifer Lopez et Ben Affleck deviennent les personnages de notre propre comédie romantique, ils incarnent une perspective troublante, une espérance qui se dissimule en chacun de nous, celle qui suppose que l’amour est inconditionnel, et que seul le temps nous fait trébucher. Les instants peuvent être contrariés, épuisants, déchirants, les évènements peuvent nous séparer, mais le cœur lui, ne s’est pas trompé. L’amour est cet espace insensé, intarissable, qui bouleverse au-delà de tous les clichés, qui nous ramène aux papillons dans le ventre et au vertige du vivant. Alors j’espère que nous pourrons un instant encore être ces cœurs de guimauves aux nuances fleurs bleues, et jouir de ces mots d’Emilie Dickinson : « La seule chose que nous savons de l’amour est que l’amour est la seule chose qui existe et que cela nous suffit ». Je vous souhaite à tous une journée Bennifer. #Bonjour

77 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout