• Marie Robert

Ceci est un soleil.


Ceci est un soleil. Qu’est-ce qui nous fait nous lever le matin ? La question semble au mieux banale, au pire absurde, ou terriblement bourgeoise. Car combien sommes-nous à nous lever simplement parce qu’il le faut ? Parce que la nécessité guide nos pas, parce que le travail ou les urgences d’une vie familiale nous l’imposent. On se lève car on doit plier du linge, préparer un biberon, rendre un dossier. On se lève car l’existence n’attend pas et qu’elle nous pousse au-devant des jours. Mais parfois, le questionnement devient si flou qu’on ne parvient même plus à y répondre. Notre corps est incapable de se mouvoir. Même la contrainte ne suffit plus. Et malgré notre paralysie, c’est à instant, plus que jamais, que nous devons replonger dans la question, faire un corps à corps avec elle, ne pas la lâcher jusqu’à ce que l’évidence nous submerge, jusqu’à ce que le désir nous brûle et que l’on bondisse hors du lit. Cette interrogation m’envahit à chaque lever du jour, et ce que j’en tire n’a rien d’automatique, si n’est l’envie d’agir. Pas l’envie de réussir, mais d’agir, d’agir avec mes doutes, d’agir avec mes peurs, d’agir avec ma maladresse, mais d’agir jusqu’au bout, pour ne laisser aucune ambition en suspens, aucune espérance à la merci de mes regrets. A chaque éveil, je veux relire ces mots : « Or, en réalité, pour l'existentialiste, il n'y a pas d'amour autre que celui qui se construit, il n'y a pas de possibilité d'amour autre que celle qui se manifeste dans un amour ; il n'y a pas de génie autre que celui qui s'exprime dans des œuvres d'art (…) Un homme s'engage dans sa vie, dessine sa figure, et en dehors de cette figure il n'y a rien. » - Sartre. Je veux me confronter à la réalité, avec tous ses écueils, toutes ses douleurs, tous ses chaos. Me lever pour tenter de faire un peu mieux, ou peut-être un peu moins mal, et traverser les milles nuances d’émotions que nous offre le vécu. Qu’importe la fatigue, la rage, la perte, tant que nous ne sommes pas sous anesthésie. Je vous souhaite un matin rempli de vie. #Bonjour

34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Philosophy is sexy.