• Marie Robert

Ceci est un rayon d’espoir.


Ceci est un rayon d’espoir. C’est tellement dur d’être content de ce que l’on fait. C’est si frustrant de ne pas voir les résultats de nos efforts, si rageant de constater que notre agitation, notre courage, nos concessions, nos engagements, ou notre implication, ne semblent pas produire l’impact que nous espérions. On se débat, jusqu’au moment où nos ressources s’épuisent. Combien sommes-nous dans cet état là ? Il y a de quoi fondre en larmes dans notre canapé, laisser le découragement remplir notre couette, et nos jambes, céder au refus de se lever. Comment continuer ? Je me méfie des contes, qui risquent parfois de balayer la complexité de nos errances quotidiennes, mais celui-ci m’a touché, comme si, il venait éclairer d’un autre jour, cette ombre qui rend nos matins brumeux. « Un porteur d’eau, quelque part en Inde, transportait de l’eau d’une source jusqu’à un village où il la vendait. Il portait son fardeau dans deux pots, attachés à une barre en bois de chaque côté de ses épaules. Le pot qu’il portait à droite était intact et arrivait toujours plein au village, mais le pot de gauche, fêlé, perdait la moitié de l’eau en chemin. Cela dura plusieurs années. L’homme n’avait pas les moyens d’acheter un autre pot. Un jour, le pot fêlé prit la parole et dit au porteur :

« Je suis honteux de mon imperfection et je t’en demande pardon. Je perds l’eau que je devais garder. Vraiment, j’ai honte, je t’assure. »

Le porteur regarda le récipient et lui dit :

« A notre prochain voyage, tu regarderas du côté gauche du chemin, de ton côté.

- Et qu’y verrais-je ? demanda le pot.

- Tu y verras des fleurs auxquelles ton eau perdue, pendant tout ce temps, a donné la vie » - Jean-Claude Carrière, Contes philosophiques du monde entier. Je vous souhaite, ce matin, de regarder sur le côté gauche de votre chemin. #Bonjour#Matin#Morning Crédit : @laurentcastellani

58 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Philosophy is sexy.