• Marie Robert

Ceci est un questionnaire à choix multiples.


Par quoi sommes-nous tenus ? Par quels regards ? Par quelles dettes ? Par quels enjeux financiers ? Par quels mécanismes pernicieux ? Quelles sont ces chaînes qui exercent sur nous une pression tacite, plus ou moins sirupeuses, plus ou moins consenties ? Curieuse genèse, souvent teintée d’amour, de bienveillance et de soutien, qui peu à peu nous préempte, nous enferme dans des devoirs et des solidarités que nous n’avons pas choisis. Les accepter est une manière de ne pas perdre nos privilèges, notre confort, nos habitudes, et ce que l’on juge être une précieuse considération. Mais n’y-a-t-il pas un risque plus grand encore ? Celui de dissoudre nos convictions, d’altérer nos choix, et de nous retrouver englués dans une vie étrangère à toute signification. Mais pourquoi est-ce si dur de s’affranchir ? De s’arracher à ces comptabilités ? Peut-être parce qu’une fois que l’on quitte ce carcan, aussi étouffant soit-il, il faut être capable de se poser une question plus vertigineuse encore : qu’est-ce qui nous convient ? Que sommes-nous en dehors des contrats qui dictaient nos pas ? Quelle est cette singularité qui nous porte ? Quelles passions justifient nos efforts ? Quels éclats réveillent nos âmes ? Quel est ce multiple qui compose notre moi ? Qui sommes-nous à l’écart du troupeau ? Ivresse d’interrogations en mouvement. Je vous souhaite une journée de lumineux affranchissement.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Philosophy is sexy.