• Marie Robert

Ceci est un patrimoine qui n’est pas encore classé par l’UNESCO



La pizzeria marseillaise « Chez Étienne » mérite le pèlerinage. De la gouaille, des tables qui se frôlent, des photos jaunies laissant deviner qu’un monde de paroles, d’amour, de trahisons, de réconciliations, et de tendresse, s’est formé autour de ces nappes en papier. Et puis cette formule immuable à l’entrée : « Alors qu’est-ce que je te mets ? », par laquelle il faut répondre « une moitié-moitié » si l’on veut recevoir la fameuse pizza délicieusement fondante mi-anchois, mi-fromage, servie sur des plateaux en inox, et à partager autant que les supions et la parmiginia qui suivront. La maison fondée par Étienne, immigré sicilien adopté par Marseille en 1943, est toujours tenue par son fils qui assure que les habitudes ne cèdent pas au vertige du touristique. « Chez Étienne » incarne le panache à la marseillaise : un lieu bruyant, aux choix limités, à la décoration rudimentaire, mais à la promesse irrésistible que quiconque passe cette porte ne sera jamais considéré comme un « étranger ». Une certaine idée de l’Europe. Un lieu à chérir et à préserver.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout