• Marie Robert

Ceci est un objet de réflexion.


Ceci est un objet de réflexion. Pourquoi certaines choses sont évidentes à montrer et d’autres non ? Combien de fois nous nous sommes sentis impudiques au fil de notre vie ? Et pour quelles raisons ? Etait-ce en nous dénudant dans un vestiaire ? En livrant nos problèmes de cœur lors d’une soirée un peu arrosée ? En racontant à nos amis nos difficultés financières ? Ou en pleurant à chaudes larmes dans la queue d’un supermarché ? A l’heure où presque tout se montre, ou plutôt prétend se montrer, au moment où nos vies peuvent s’exposer par le menu, où nos corps s’affichent, où nos émotions se crient, où se situe la pudeur ? Est-ce parce que tout semble pouvoir être dévoilé, qu’elle a pour autant disparu ? La pudeur est-elle toujours relative au contexte ? Et qu’est-qui la distingue de l’intimité, de l’indécence ou de la pudibonderie ? C’est à ces questions, et d’autres encore, que j’ai envie de réfléchir dans cet épisode du podcast un peu particulier, pour lequel j’ai la chance d’être accompagnée par la remarquable @geraldinedormoy, qui chaque semaine propose dans sa newsletter quelques fragments de pudeur impudique. Je vous souhaite une bonne écoute et le courage de déterminer ce que vous voulez montrer autant que cacher. #Bonjour#Matin#Morning#Podcast#Episode4#GéraldineDormoy#PhilosophyIsSexy#Philosophie (Épisode disponible sur toutes les plateformes d’écoute). @les.podcasteurs


9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout