• Marie Robert

Ceci est un nouvel épisode.


Ceci est un nouvel épisode. Il faut dit-on « savourer l’instant présent ». Combien de fois avons-nous entendu ces mots et combien de fois avons culpabilisé de pas parvenir à honorer cette curieuse injonction ? Hantise des nostalgiques. Vertige des bâtisseurs. Aussitôt analysé, déjà évanouit. Dans ce nouvel épisode, je vous propose de cheminer à travers l’insaisissable, en tentant de cerner cette énigme du présent, qu’on évoque si souvent comme s’il était facile de le retenir, comme s’il était forcément formidable, et dénué de douleurs, de peine, de lassitude. Qu’est-ce que les philosophes ont à dire sur ce moment présent qu’on glorifie, alors même que ces jours-ci, il nous enferme ? Le kairos d’Aristote surgit sans qu’on le commande. Le carpe diem d’Horace en appel à notre conscience. Tandis que Pascal nous engage, non pas à maitriser le temps, mais à maitriser notre manière de l’habiter. Nous ne pouvons pas éviter qu’il passe, ni qu’il soit douloureux ou oppressant, mais nous pouvons affronter ce que nous vivons en remplissant l’instant de notre intensité et de notre action. Nous n’avons pas d’emprise sur la durée, mais nous avons sur nos gestes et sur nos pensées. Peut-être est-ce à ce prix, en le remplissant de tentatives et de réflexions, que l’instant présent cesse d’être un concept confus et évanescent, pour devenir un synonyme du vivant. « Nous sommes ordinaires nous autres hommes. Ce qui est spécial, c’est vivre, regarder le soir le creux de sa main et savoir que le lendemain sera nouveau, que le tailleur de la nuit coud la peau, raccommode les cals, reprise les accrocs et dégonfle la fatigue. Je n’ai pas d’autres outils que le temps qui sans m’impose de lui faire face » - Erri de Luca. Je vous souhaite un présent aussi grandiose que votre âme. Episode disponible sur toutes les plateformes d’écoute. #Bonjour#Matin#Morning#Episode5#Saison2#Podcast#PhilosophyIsSexy@les.podcasteurs


41 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout