• Marie Robert

Ceci est un nouvel épisode.


Ceci est un nouvel épisode. Il n’y a pas longtemps, j’écrivais sur l’importance de l’aide. Ou plutôt sur la distinction entre l’autonomie et le besoin d’autrui. L’autonomie suppose que l’on soit en mesure de se donner « nos propres lois », c’est-à-dire que l’on puisse décider en conscience de ce que l’on pense être juste pour nous, sans être soumis à une validation extérieure. Elle est indispensable car elle est le socle de nos affranchissements. Et elle est aussi un pilier éducatif, parce que pour nous développer et grandir, nous avons besoin de faire par nous-même, nous avons besoin d’expérimenter, d’apprendre à nous connaître et comprendre les mécanismes de notre environnement par nous-même, afin de découvrir et de révéler notre personnalité. Mais aussi précieuse soit-elle, rien dans son fonctionnement ne suppose qu’il faille tout faire soi-même. D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai eu besoin d’aide. Celle de mes parents et de mon frère, indispensable à ma survie. Mais aussi celle de tous ceux qui tout au long de mon parcours m’ont permis de palier mes défaillances, à mes impossibles, à mes soirs de peines, à mes incapacités, à mes nuits d’échec. Il y a tant de choses que je ne sais pas faire, tant de choses que les autres font mieux, tant de moments où j’aurais suffoqué si on ne m’avait pas tendu la main. Aujourd’hui, ma modeste réussite n’est pas la mienne. Elle est une aventure collective. Elle est gorgée de la puissance de mes proches et des âmes passantes, qui ont su répondre à mes appels. Cette main, j’espère la tendre suffisamment à mon tour. Nous ne sommes pas une équipe parce nous sommes d’accord, mais nous sommes une équipe parce que nous nous respectons, que nous nous faisons confiance et que nous prenons soin les uns des autres. Les mois à venir sont un mur d’obstacle à monter, à nous d’admettre que la seule et unique manière de le franchir est de le faire ensemble. C’est ce que je voulais partager ce matin, mais aussi dans le nouvel épisode de mon podcast. Je vous souhaite d’oser appeler à l’aide et de savoir en donner. #Bonjour@les.podcasteurs 🤍

50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout