• Marie Robert

Ceci est un engagement qui nous porte très haut



Les parents qui s’inquiètent de la présence d’un enfant handicapé dans la classe sont souvent des parents à qui on a pas pris le temps d’expliquer la chance que cela représente. Dialoguer avec les familles et les élèves permet de désamorcer les peurs et les conduites déplacées. Et d’en faire un atout pour l’avenir ! Dire à un enfant « il faut être tolérant », c’est de la théorie mais montrer en acte comment l’attention à l’autre peut être porteuse, c’est en faire un citoyen plus responsable, moins égocentrique... Capable de vivre dans une société ou la diversité n’est pas une posture, mais une évidence. Un enfant qui côtoie un enfant handicapé peut changer le regard de ses parents. Il n’y a pas de classe ralenties par l’inclusion. Au contraire, la différence éveille. L’apprentissage se fait pas l’expérience de l’altérité. Venez nous voir dans nos écoles internationales de Paris et Marseille ! Vous serez convaincus.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout