• Marie Robert

Ceci est un dimanche dans la tribu des vivants.


Ceci est un dimanche dans la tribu des vivants. C’est curieux de participer à un salon du livre, d’être derrière une table avec des ouvrages que l’on a modestement écrits, dans l’espoir, peut-être, que notre texte s’adresse à quelqu’un d’autre que nous. C’est difficile de ne pas vouloir séduire, de ne pas faire la parade, mais juste d’être là, capable durant ces quelques minutes, de montrer sa sincérité. Alors pour éviter de se laisser happer par le doute ou par la gêne, écouter les autres est encore ce qu’il nous reste de mieux à faire. C’est ainsi que je me suis laissée bercer par Solange, née en 1950 à Casablanca, dont le cœur appartient toujours à la Méditerranée. Je me suis émue de la timidité de Bénédicte, jeune maman architecte à la retenue bouleversante. J’ai admiré la détermination de Clothilde travaillant à mi-temps en attendant de développer plus encore son entreprise de coaching. Et j’ai été fascinée par le métier de Flora, recherchant la provenance d’œuvres d’art ayant été spoliée. En les écoutant je me suis dit, comme tous les jours, que la vie des autres était passionnante, bien au-delà de ces échanges dans les salons. Mais j’ai aussi pensé qu’il y avait une chose que nous partagions tous : c’est notre extrême volonté de traverser du mieux possible la complexité de nos vies. « C’est compliqué de travailler, de dialoguer, de s’étonner, de sourire, d’encaisser sans rien dire, de ne pas douter, de soi, des autres, c’est compliqué, d’être attentif, d’être prêt, au meilleur comme au pire de supporter la douleur, l’abandon, la déception, la jalousie, c’est compliqué d'aimer d’être sûr de soi, d’être rassurant, d’être fort, c’est compliqué, d’éduquer des enfants, de rester là, de regarder la télé, d’un air détaché, de réprimer ses désirs, c’est compliqué d’accepter la mort, de ses parents, de ses amis, et bientôt la sienne, de ne pas succomber à la panique, à la lâcheté, c’est compliqué d’être propre, bien habillé, de manger avec des couverts, de boire dans des récipients, de se lever, de se coucher, de bricoler, d’être indulgent. D’être humain, c’est compliqué. » - O. Rosenthal. Je vous souhaite une journée de courageuse complexité. #Bonjour @mimaguido

26 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout