• Marie Robert

Ceci est un cri du coeur.


Ceci est un cri du cœur. Je me souviens d’un jour, il y a longtemps maintenant, j’étais aux urgences d’un hôpital parce que ma maman s’était cassée le poignet. En face de moi, une femme attendait, en pleurant silencieusement, souffrant visiblement dans sa tête autant que dans sa chair. L’instant était suspendu, comme c’est toujours le cas dans les lieux de chaos, de patience et d’épreuves, curieuses antichambres entre l’ombre et la vie. Au bout de plusieurs minutes, une troisième femme, qui elle-aussi attendait à nos côtés, s’est dirigée vers la seconde, et presque sans un mot, d’une délicatesse infinie, lui a tendue une bouteille d’eau et une compote de pomme, que l’autre saisit dans un sanglot d’émotions. Il y a peu, on m’a dit que j’étais souvent mièvre, le récit de cette scène alimentera sans doute un peu plus ma réputation, et pourtant, je l’avoue sans pudeur que cette vision m’a bouleversée. Il y avait dans cette compote de pomme, toute l’attention du monde, cette responsabilité qui nous engage vis-à-vis de l’autre. Je me répète chaque jour qu’aux crépuscules de nos vies, peu de choses auront d’importance, si ce n’est la capacité que nous aurons eue, ou non, à tendre nos mains. Je crois que c’est pour cela qu’aujourd’hui j’ai voulu faire un épisode de podcast sur l’un des thèmes qui me tient le plus à cœur dans l’existence : le « care », cette notion que l’on nomme en français, « l’éthique de la sollicitude », cette sagesse pratique qui nous permet de saisir la vulnérabilité, les besoins, les préoccupations d’autrui et d’y répondre. En parler, c’est saisir que loin d’être une curiosité, une pratique réservée aux soignants, ou une anecdote larmoyante, l’éthique de la sollicitude est un sujet majeur, fondamental, le maillage nécessaire à une société qui n’en peux plus de son individualisme. Ce n’est pas un vœu pieux, c’est une urgence, le fondement de nos liens. Une éthique qui propose le plus bel horizon qui tienne : celui d’être ensemble. Au commencement, nous étions nus et d’autres ont pris soin de nous. Perpétuons la chaîne. Je vous souhaite de distribuer vos compotes de pomme. #Bonjour Credit : @iamraanchristian@les.podcasteurs

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout