• Marie Robert

Ceci est un changement de cap.


Ceci est un changement de cap. « Submergée ». Elle balbutie des mots que j’entends à peine tellement sa voix se casse dans des sanglots. Cette maman d’école se réfugie dans mon bureau en quête d’un peu de répit. Ce qui fait déborder son cœur, ce qui anéanti son âme, ce n’est pas un évènement particulier, c’est simplement le fait d’être perdue, de s’être laissée absorber par des flots d’informations contradictoires. Que faire quand tous les domaines de l’existence semblent écrasés par un surplus d’éléments qui se chevauchent et sont soumis à des questions insolubles ? Ça tourbillonne. Qu’en est-il des vacances d’hiver ? Du vaccin ? De la fonte des glaces ? De l’apport suffisant en protéines ? Du nombre idéal d’heures de sommeil ? Des bienfaits de l’allaitement ? De la loi sur le consentement ? Qu’en est-il de ce qui nous ronge, de ce qui nous occupe, de ce qui nous culpabilise ? La liste est longue et nos boussoles n’indiquent plus la voix de la raison. Alors bien sûr, elle n’est pas obligée d’écouter, ni de lire chacune des notifications, mais la frontière est mince entre la nécessité de savoir et celle d’étouffer sous trop de mots. Combien de fois avons-nous ressenti la même chose qu’elle ? J’ai du mal à supporter de voir quelqu’un souffrir, alors dans un élan absurde, ne sachant pas comment l’apaiser, je lui demande si elle se souvient de la dernière fois où elle a passé un coup de fil dans une cabine téléphonique. Ma question n’a aucun sens, ni aucune logique. Mais elle a le mérite de la faire éclater de rire. Et soudain, elle change son regard d’espace, de lieu, de temps. Nous avons accès à un univers infini, notre mémoire contient des mondes, nos rires, nos livres, notre amour aussi. De quoi décidons-nous de nous remplir ? Le savoir est un pouvoir lorsqu’il construit, pas lorsqu’il nous fait tanguer. Accrochons-nous à la barre plutôt qu’aux voiles qui ne cessent de bouger. Je vous souhaite des souvenirs dans les cabines téléphoniques. #Bonjour Crédit : @pinkhawaiiii

32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Philosophy is sexy.