• Marie Robert

Ceci est un bulletin météo.


Ceci est un bulletin météo. Il faut avouer que l’envie de capituler est tentante. Rendre les armes. Se terrer dans son lit. Hiberner le temps que cette année passe. Attendre que le ciel redevienne un horizon, que les sourires se montrent et que les infos deviennent audibles. Pas une journée sans cette présence qui nous submerge. Sans cette crainte collective qui nous entrave individuellement. Pas une semaine sans cette agressivité latente. Sans ce trop-plein de colères et de frustrations qui s’infiltrent dans nos rapports. Pas une discussion sans cette nouvelle grammaire. Sans ce tourbillon ravageur. L’angoisse d’être malade. L’angoisse de contaminer. L’angoisse de sortir. L’angoisse de ne pas sortir. L’angoisse de voir son entreprise s’effondrer. L’angoisse de voir les rues désertes. L’angoisse des fêtes. L’angoisse de l’isolement. L’angoisse du groupe. L’angoisse des annulations. L’angoisse des évènements. L’angoisse de désobéir. L’angoisse d’obéir. Litanie sans fin. Monologue paradoxal. On puise dans nos ressources les plus précieuses, on éreinte nos systèmes nerveux. Il n’y a pas de solutions. Pas de méthodes miracles. Pas de protocoles qui nous protègent de nos errances. Il y a juste à se dire que ce moment aussi passera. Parce que oui, vraiment il passera. Le principe même d’une crise est qu’elle n’est pas un mode de vie, elle est vouée à s’arrêter à un moment ou un autre. Alors bien sûr, on peut ajouter que ce sera peut-être pire. Mais peut-être aussi que ce sera mieux. Et surtout, qu’importe la lueur, nous allons continuer et constater que le changement est permanent. « On ne se baigne jamais dans le même fleuve » dit Héraclite. Rien ne demeure identique, tout se défait et se fait à chaque instant. Un fleuve n’est jamais le même car il s’écoule constamment et que nous sommes nous-mêmes en constante évolution. Entre la première et la seconde baignade, l’eau et le baigneur auront tous deux changé. Cette journée nous emmène vers une autre journée, vers un autre printemps. Je vous souhaite une bonne baignade. Puisse-t-elle vous ressourcer d’espoirs. #Bonjour#Matin#Morning

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout