• Marie Robert

Ceci est un atterrissage



« Il y a quelque chose dans l’air de New York qui rend le sommeil inutile » - Simone de Beauvoir. Publié par Gallimard en 1948, « L’Amérique au jour le jour » n’est pas un livre comme les autres. Carnet de voyage, souvenirs diffus, notes éparses, sensations vives, analyse politique, Simone de Beauvoir soumet sa langue au vertige de la rencontre entre une pensée et un continent. Quatre mois de périple en train, en bus, en voiture, pour comprendre peut-être, s’imprégner surtout. 116 jours, 19 états et 56 villes. Et cette façon si singulière d’expérimenter l’existence. « D’ordinaire, voyager c’est tenter d’annexer à mon univers un objet neuf, l’entreprise est déjà passionnante. Mais aujourd’hui, c’est différent : il me semble que je vais sortir de ma vie ; je ne sais si ce sera à travers la colère ou l’espoir, mais quelque chose va se dévoiler, un monde si plein, si riche et si imprévu que je connaîtrai l’extraordinaire aventure de devenir moi-même une autre ». Bref, la meilleure des guides.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout