• Marie Robert

Ceci est un appel.


Vérifié

Ceci est un appel. C’est comme une décharge électrique. Un courant qui active le reste du corps. Une impulsion donnant la tonalité à la journée. Il est encore tôt. Un éclat vient illuminer le drap. La peau est chaude de sommeil. L’urgence s’apaise. Peut-être parce que c’est samedi. Peut-être parce que les pensées sont moins oppressées par la charge quotidienne, qui aujourd’hui, peut attendre quelques instants. Soudain, dans cet espace habité d’une douceur particulière, la gratitude s’impose. Ce n’est pas un passage obligé, ce n’est pas une politesse forcée, ni une soumission de l’esprit, mais une véritable reconnaissance. Une joie humble qui entend la valeur de la vie. Spinoza définit la gratitude comme « le désir ou l’élan d’amour par lequel nous nous efforçons de faire du bien à celui qui nous en a fait ». Dans la gratitude, l’amour ne procède pas du manque ou de l’insatisfaction, mais de la joie des dons reçus et de ceux partagés. Un cercle vertueux. Un tourbillon tendre. Il s’agit de nous extraire de cet orgueilleux désir qui nous fait croire que nous ne devons rien à personne. Nous défaire de ce rôle de l’ingrat qui prétend que les choses sont dues. La gratitude est une invitation à voir, à faire fructifier ce qui nous est donné, en le chérissant et en allant de l’avant. Nous sommes des forêts, mais nous avons aussi des clairières. Ou sont-elles ? Qui sont-elles ? Qui sont ces gens qui nous ont permis d’être là ? Nos parents ? Les sages-femmes ? Les soignants ? Les agriculteurs qui ont trimé pour nous nourrir ? Les professeurs qui nous ont éduqué ? Les architectes et les entrepreneurs qui ont bâti ? Les travailleurs qui ont tissé ? Les techniciens qui ont relié ? Nos amis ? Nos équipes ? Les inconnus qui ont tendu la main ? Qui sont-ils ? Nous n’avons pas tous la même expérience. Certains ont été abîmés et fragilisés. Mais pour ceux qui comme moi, ont beaucoup reçu, dans le corps, le cœur et l’esprit, peut-être pouvons-nous prendre la mesure de cette gratitude et de l’engagement qu’elle impose. Recevoir et rendre. Recevoir et partager. Je vous souhaite une journée de reconnaissance. #Bonjour Crédit : @delfinacarmona

52 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout