• Marie Robert

Ceci est un anniversaire.

Ceci est un anniversaire. « Eh frère ! », celui qui prononce ces mots à quinze ans à peine et interpelle son ami quelques mètres plus loin. A chaque fois que j’entends cette expression, je souris. Qui sont nos « frères » ? Que cherche-t-on dans cette appellation, au-delà du langage courant ? A qui donne-t-on ce titre et pourquoi ? Ces questions me fascinent, sans doute parce que je passe mon temps à disséquer ce qui nous met « en lien ». A observer cette part de tendresse qui nous pousse à aller vers l’autre comme si nous n’étions pas complets sans sa présence. Il faut dire que je suis convaincue d’avoir le plus extraordinaire des frères. Et que d’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai l’impression d’avoir eu une partie de mon cœur nichée dans le sien. Onze ans nous séparent mais nos âmes sont irrémédiablement soudées. C’est à travers lui que j’ai appris ce que le soutien voulait dire, grâce à lui que j’ai dépassé mes timidités, et c’est ensemble que nous avons tissé les plus précieuses complicités. Je sais combien les fratries peuvent être des terres de conflits et je sais que tout le monde n’a pas ma chance. Mais je sais aussi que nos frères et nos sœurs existent ailleurs que dans les liens du sang et quel que soit leur provenance, ils sont les indispensables qui nous préservent de l’enfer des rivages solitaires. Car à quoi ressemblerait la vie sans eux ? Il existe dans l’Océan un point qu’on appelle le point « Némo », c’est le point de l'Océan le plus éloigné de toute terre émergée. L’îlot le plus proche se trouve à

2688km. L’ivresse des distances fait de cet espace l’image de la solitude absolue. Un point sans l’ombre d’une sœur, ni l’ombre d’un frère. En écrivant ces lignes, ma respiration se saccade. Et je me dis que si je me retrouvais sur le point Némo je fabriquerai le plus solide des bateaux, je m’inventerai des nageoires ou je ramerai jusqu’à l’épuisement, pour retrouver mon frère. A toutes ces moitiés de nous lovés dans les autres. A tous nos frères de sang, d’esprit, d’armes, de rires et de galères. Au mien, que j’aime éperdument. Je vous souhaite une journée avec vos frères et je célèbre le mien. #Bonjour#BonAnniversaire@garconmoderne

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout