top of page
  • Marie Robert

Ceci est un airbag.

Ceci est un airbag. Ce matin, je me suis réveillée en pensant à tous ceux qui pendant les fêtes devront « sauver les apparences ». Tous ceux qui devront faire semblant d’être ensemble alors que leur couple se délite. Tous ceux dont le cœur sera rempli par des tourments et qui s’efforceront de sourire. Tous ceux qui mettront de côté leurs ennuis de santé ou leurs soucis financiers pour ne pas gâcher la fête. Tous ceux qui auront envie de chialer en découpant la dinde mais qui feront comme si tout allait bien. J’ai la chance d’adorer les fêtes et de passer un temps exquis avec ceux que j’aime, mais je mesure combien dans cette période, il est difficile de faire face. « Sauver les apparences » est une stratégie comme une autre pour ne pas sombrer, pour ne pas s’effondrer, pour ne pas batailler avec les dizaines de commentaires dont la bienveillance semble parfois douteuse. Car au fond, on fustige l’apparence mais parfois elle nous protège, elle nous évite l’aridité de la transparence. Dans « La République » de Platon, les hommes sont décrits comme des prisonniers enfermés dans une caverne. Ce qu’ils tiennent pour réel n’est qu’un fantôme de la réalité, des ombres projetées sur un mur. Mais peut-être que nous ne sommes pas dupes. Peut-être que nous savons que le vrai se situe à la lumière crue de l’extérieur, mais que nous n’avons pas envie de le voir, pas tout de suite, pas ici, pas en public, pas au centre de la table à Noël. Alors on soigne nos fictions et nos sourires factices, parce que c’est tout ce dont on dispose pour rester debout, parce que l’apparence devient notre périmètre de sécurité psychique. « Vous évitez de penser à la mort, vous évitez de penser au désir, vous évitez de penser au lien qui s'établit entre les deux, vous mangez, vous dormez, vous parlez, vous plaisantez, vous souriez, (…) vous maîtrisez tout, vous vous retenez » - Olivia Rosenthal. Je vous souhaite une retenue salvatrice et le courage d’aller jusqu’à janvier avec quelques fidèles alliés. #Bonjour @mo.gilevskaya






143 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page