• Marie Robert

Ceci est un accouchement



Il y a longtemps, très longtemps, mes premiers amours philosophiques eurent lieu au cœur de l’Agora, dans cette Athènes rythmée par les dialogues de Platon. Comme beaucoup d’entre nous, je fus bouleversée par ce mouvement qui embrasse la pensée, et par la force du philosophe capable de donner naissance, à travers ces questions, aux paroles de l’Autre. Bien plus qu’une méthode, la « maïeutique » offre une nouvelle lumière aux confusions. Aujourd’hui, j’écoute le podcast de @generationxx que j’ai eu l’incroyable chance d’enregistrer aux côtés de Siham, et le mécanisme, au fond, est le même. Il ne s’agit pas tant de philosophie que de parler pour construire. Parler pour préciser. Parler pour dire son chaos. Parler pour découvrir. Une heure entière. Mes profs. Ma dysorthographie. La confiance de ma merveilleuse famille. Ma détermination. Mon angoisse récurrente. Mes études universitaires. Mon incompréhension face à l’aridité de la pensée. Mes éclats de rire. Mes crises de larmes. Mon rapport au texte. Mes vertiges d’entrepreneur. Mon amour inconditionnel des gens et des choses. Mon drôle de cerveau. Mes triomphes et mes échecs. Je n’ai jamais rien fait, ni jamais rien dit, quelque chose d’aussi intime. Mais au-delà, de cet exposé qui aurait pu être d’un insupportable narcissisme, je crois que le talent de Siham est précisément d’être en mesure de donner une dimension universelle à l’intime. De malaxer les parcours pour qu’ils deviennent des fils conducteurs entre nous. Un partage. L’agora virtuelle. Celle des podcasts qui autorise l’échange, le vivant, la contradiction, l’étonnement. Siham ne le sait peut-être pas, mais sa démarche est celle d’une sage-femme, d’une doula, d’une femme qui pratique la philosophie pour faire du « moi » un « nous ». Alors merci pour cette opportunité qui j’espère sera le tremplin d’encore plus d’échanges et bonne écoute : @generationxxmarierobert

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout