• Marie Robert

Ceci est un éveil.


Ceci est un éveil. Mon écran de téléphone est assez petit, et pourtant, les images me captivent tellement, qu’elles l’envahissent. Je suis happée par le sublime qu’elles dégagent. L’Etna se réveille, grandiose, spectaculaire, magistral. Il se cabre, et d’une élégance saisissante, rit de notre condition humaine. Il est là, et des siècles avec lui nous contemplent. Quelle drôle d’impression que cette fureur paisible. Comme une aspiration à tenir bon. Comme un message venu du lointain pour nous caresser le cœur ou nous rappeler le vertige du temps. L’Etna nous envoie un signe. C’est curieux, car un volcan est essentiellement désespéré. Pendant des heures, il va masquer la côte de fumée, afficher sa rage, menacer le ciel. Mais bien que son ire semble plus puissante que la tranquillité des nuages et de la mer, il va succomber à la fin. Le mouvement lent des ondes va refroidir son désespoir. Il faudra des années pour récupérer ses forces avant d’essayer à nouveau de faire s'effondrer le ciel. C’est le sort du volcan, faire de sa colère la source de son apaisement. Laisser sa lave refroidir. Sourire avec confiance à l’éternité. Ce matin, j'ai envie de me joindre à lui et de transformer ma colère en caresse grandiose. Dépasser la pesanteur de nos jours pour ne laisser émerger qu’une seule question : comment faire jaillir cette lave pour mieux nous alléger ? Que faire pour permettre à la fumée de laisser échapper nos peines, nos chagrins, nos doutes ? Comment nous délester ? Et au bout du compte, comment parvenir à nous faire du bien ? L’interrogation semble floue, abstraite, héritière d’une bien-pensance facile, et pourtant, ce matin, elle me semble d’une incroyable urgence. Comment mettre de la beauté dans nos rages pour enfin retrouver la sérénité ? Je vous souhaite la noblesse de l’Etna. #Bonjour#Matin#Morning#Volcan#Etna#Rage#Beauté

34 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout