• Marie Robert

Ceci est notre adn.


Ceci est notre adn. Lundi matin. Reprise pour certains, ivresse de l’été pour d’autres. La temporalité d’août est étrange, le mois déploie sa crinière, et nous incite à la langueur, même lorsqu’on travaille, comme si un accord tacite dictait la cadence générale. Certes, il y a ceux qui n’ont pas le luxe des arrêts au stand, mais pour beaucoup ce lundi matin est différent de ceux qui l’ont précédé. Grasse matinée, petit-déjeuner familial, goût d’ailleurs, perspective étrangère…etc. Et pourtant, ce qui me fascine ce ne sont pas ces différences, mais bien l’inverse. Quels sont les gestes qui perdurent, même dans le changement ? Quelles sont les habitudes que l’on conserve où que l’on soit ? Quels sont les routines, qui aussi insignifiantes, soient-elles, imprègnent nos journées tout au long de l’année ? Quels sont ces incontournables qui nous sont nécessaires et qui scandent le temps dévorant ? Quel est le processus souterrain qui agit parce qu’on s’y tient ? Ces immuables n’ont rien de grandiose. Ils ne contiennent aucune promesse spectaculaire, aucun vernis brillant, et pourtant, j’ai la conviction que ce sont eux qui nous rendent « consistant ». Un café, un texto, des étirements, des lignes d’écriture, un baiser, un appel, une respiration, une prière, un journal, une pensée, un dessin, un enchaînement de gym, quelques pages, peu importe, si tant est que cela nous fait coïncider avec nous-mêmes. Car en les pratiquant, on se rappelle ce qui nous structure, ce qui nous fonde, ce qu’on ne peut pas nous ôter. Ce n’est pas une question de méthode, de choses qu’on a lues et qu’on s’impose, non, ce sont nos référents intimes. Les répéter chaque jour, quoiqu’il arrive, c’est construire un bouclier, c’est refuser d’être absorbé par les autres, par le flux d’informations, de jugements, de tâches, de bruit, de demandes incessantes. Et je crois que loin d’être une approche vaine et cosmétique, il se joue dans cette discipline personnelle, la plus précieuse des manœuvres : revenir à ce grand ouvrage d’être un humain en cohérence avec lui-même. Je vous souhaite de rester concentré et serein. #Bonjour Credit : @charlotte_lapalus

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout