• Marie Robert

Ceci est ma tête quand je réalise que le bac est dans neuf jours



L’heure est à la concentration et j’espère que mes élèves me reçoivent 7 sur 7. En français, relisez vos textes d’oral aussi souvent que possible, présentez-les à vos parents, à vos frères et sœurs, à votre grand-mère, à vos voisins de pallier. Appropriez-vous les mots. Ne laissez rien au hasard, soyez capables de déchiffrer l’émotion que l’auteur suscite en vous. En philo, entraînez-vous à faire des plans détaillés et rappelez-vous qu’en dissertation le triptyque thèse-antithèse-synthèse est absurde. Présentez plutôt trois chemins possibles. Car ce qu’on évalue c’est votre capacité à prendre place dans un raisonnement, à le mener à bien. Et puis, quelque soit l’épreuve que vous passez, faites-vous confiance. Réellement. Le bac est un rituel, on interroge votre connaissance codes, alors jouez avec. Montrez que tout ceci ne vous échappe pas. Ayez un peu de malice. Vous avez assimilez bien plus que ce que vous pensez. Concernant vos parents, dites leur de ma part que la transmission du stress est un des plus gros facteurs d’échec. Le mieux est de vous faire manger des plats sains, dormir dans des draps doux et propres, et vous répéter que vous êtes des superstars. Le reste, on s’en occupe. Allez on y va, l’été n’est vraiment pas loin.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 par Philosophy is sexy.