• Marie Robert

Ceci est le plus beau des courages.


Ceci est le plus beau des courages. Hier, quelqu’un m’a envoyé un message bouleversant. Il y avait en filigrane cette question : peut-on aimer, et surtout, peut-on s’aimer lorsqu’il y a un manque originel ? Peut-on transmettre ce qu’on n’a pas reçu ? L’interrogation est fondatrice et il serait facile de répondre en parlant de résilience. Avant d’être un terme psychologique, la résilience renvoie au monde de la physique. Elle désigne la valeur caractérisant la résistance au choc d'un métal. Par extension, elle est devenue la capacité qu’ont les individus à surmonter des chocs traumatiques. En somme, il s’agirait d’encaisser et d’être en mesure de se relever. Précieuse et indispensable vertu, si bien nommée par Boris Cyrulnik. La résilience donne un sens à la souffrance, elle permet de ne plus vivre dans le malheur et de se reconstruire. Mais à force d’être employée pour tout et n’importe quoi, la notion se brouille, et devient peu à peu une énième injonction, qui au lieu de dégager l’horizon, l’obscurcit en nous imposant de nous remettre au plus vite de tous nos drames. C’est oublier un peu vite la complexité du phénomène et de nos vies psychiques. Tout peut-il être converti en positif et en étape vers le mieux-être ? Sans doute pas. La souffrance demeure souffrance, et c’est la raison pour laquelle elle mobilise notre courage. C’est parce que le manque est visible, parce que l’amour n’a pas été là, et qu’on en reconnaît la difficulté, qu’on peut décider de faire autrement. C’est parce qu’on a affronté, décortiqué, analysé, pleuré, enragé, qu’on trouve les ressources pour dépasser et pour faire autrement, pour se créer à nouveau. La résilience, telle que la décrit Cyrulnik, n’est pas un consommable, mais un long chemin, qui engage notre lucidité, notre force, notre éthique, notre espoir. Et c’est dans ce parcours qu’on apprend à briser les schémas et les fatalités. Alors à tous ceux qui cheminent sur cette crête, je vous souhaite beaucoup de courage et d’amour. Et à mon Papa, qui a su devenir un Papa extraordinaire, sans avoir de modèle pour cela, je souhaite un anniversaire aussi merveilleux que lui. #Bonjour@mimaguido ❤️

29 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout