• Marie Robert

Ceci est la seule issue



Vivre. Et ne céder à aucune injonction, si ce n’est celle d’être présent à soi-même. Combien de fois subissons-nous des obligations à la joie ? Au bonheur ? Au désir ? À la rentabilité ? À l’urgence ? À la minceur ? À la perfection ? Au calme ? Au nom de quel absolu devons-nous dévier de nos trajectoires intimes pour céder aux exigences d’une illusoire modernité ? Qui sommes-nous au-delà de nos contraintes ? Selon la pensée grecque, tous les malheurs de l’homme viennent de ne pas être à sa place et tout le sens de la vie consiste à rétablir dans son cadre ce qui en a été exilé. Pas d’autre but que d’être là où l’on doit être. Aligné avec nos plus profonds murmures. Capable d’endosser le rôle grandiose de n’être semblable à aucun autre individu. Être un animal. Baigné de lumière et ruisselant d’ombres.

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout