• Marie Robert

Ceci est la certitude que la philo peut se faufiler partout



J’ai été invitée à réfléchir à la notion de carrière par le Ministère de la transition écologique et solidaire. Nous sommes revenus sur l’histoire du travail et sur les injonctions paradoxales qui nous forcent aujourd’hui à être heureux à tout prix alors même que les contraintes se multiplient. Pourquoi, pour quoi, pour qui travaillons nous ? De quoi la « réussite » est-elle le nom ? Comment faire coïncider quête de sens et cadre professionnel ? Comment trouver de la cohérence dans nos expériences et être auteur de sa propre vie ? Les réponses ne peuvent se dessiner qu’au fil de notre vécu, qu’en se laissant le temps d’écouter nos résonances intérieures, qu’en ayant le luxe de s’éloigner de la nécessité du quotidien. Trouver le « sens » de son travail, ce n’est pas se soumettre à un bonheur illusoire, c’est s’ouvrir à ses ressentis, c’est mettre en récit ses succès autant que ses souffrances.

0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout